Tu sais que tu es barman quand…
Travailler comme bartender vous apprendra des tonnes de choses sur vous-même et sur les rapports sociaux, mais je crois que le sujet a déjà été abordé dans un article de ce blog. Ce qu’on ne vous dit pas, c’est que ça vous apporte également une toute nouvelle perspective sur la société, en général. Les affirmations ci-dessous vont sans aucun doute vous sembler familières si vous avez déjà travaillé dans un bar…

…tu plains ceux qui travaillent dans le bar dans lequel tu passes la soirée.
Souvenez-vous de ce temps lointain, avant d’être bartender, quand vous étiez debout au milieu de la foule, à attendre d’être servi et que ces phrases vous traversaient l’esprit… ou passaient vos lèvres : « Elle sert tous les autres avant moi », « Combien de temps je vais encore attendre avant d’être servi ? », « Il fait exprès de m’ignorer ! »

Et bien maintenant que vous avez travaillé dans un bar, vous vous dites peut-être : « Qu’est-ce qu’elle se démène ! », « Il sert vraiment aussi vite qu’il peut » ou même « Pas de doute, je vais laisser un pourboire ! ». Parce qu’une fois qu’on a travaillé dans un bar, on comprend que, parfois, c’est dur de se rappeler qui est arrivé en premier, et qu’on a seulement deux mains !

…tu ne commandes plus les boissons et alcools les moins chers pour économiser de l’argent.
Eh oui, après avoir été formé dans l’art de préparer des boissons parfaites et de délicieux cocktails, vous ne voudrez plus jamais vous contenter des alcools maison et des boissons premier prix.

À l’EBS, j’ai appris à faire les cocktails classiques et les boissons plus actuelles avec une précision absolue ; des proportions parfaites aux méthodes de préparation adéquates, et bien sûr comment apporter la petite touche finale avec la décoration qui va bien, pour les yeux comme pour le nez. Après quatre semaines de pratique, un whisky pas cher avec du coca, dans un verre en plastique, ça perd tout son charme, pour moi.

bartender at work

…tu verses tous les liquides de haut, quand tu rentres à la maison.
Oui, vous aurez tendance à tout verser de haut, du ketchup au gel douche, en passant par l’assouplissant et même le lait le matin dans les céréales. En effet, il est difficile de se débarrasser de certaines habitudes, et une fois que vous aurez appris l’art de verser de l’alcool dans un verre en éloignant la bouteille du verre, vous pouvez être sûr que vous ferez ça également chez vous… Au moins, ça donnera une occasion de rigoler à ceux qui vivent avec vous !

…tu as tendance à analyser tout ce que tu commandes
Désormais, vous jugez en silence chaque cocktail que vous buvez et vous réfléchissez à la façon dont il aurait pu être amélioré : « Trop de sucre dans ce mojito » ou « Elle n’a pas remué ça correctement ». Mais ne craignez rien, plus vous boirez, moins vous remarquerez que l’équilibre entre la tequila et le citron vert n’est pas parfait dans votre margarita.

…tu te retrouves à draguer sans le vouloir
Travailler dans un bar nécessite de la confiance en soi, du charme et du charisme… ce qui en fait se traduit bien sûr très souvent par « draguer les client(e)s ». Le problème, cependant, c’est qu’il est possible que vous oubliiez de passer le mode « drague » sur arrêt en sortant du bar.

La plupart du temps, ça jouera en votre faveur, mais de temps en temps, vous vous trouverez en train de discuter avec une fille… et vous verrez rappliquer son copain baraqué. Heureusement, en tant que barman, votre bagout s’est développé, et vous pourrez vous sortir tranquillement de quasiment toutes les situations.

…tu es imbattable en calcul mental
Après quelques semaines, ou même quelques jours, de travail au bar, vous remarquerez que vous n’aurez plus besoin de regarder la caisse pour savoir combien rendre de monnaie ; vous le calculerez mentalement en quelques secondes ! Sérieusement, vos capacités en calcul mental vont se développer bien plus rapidement en travaillant dans un bar qu’elles ne l’ont fait quand vous étiez à l’école. Si chacun était obligé de travailler un mois comme barman, le monde serait rempli de mathématiciens.

…tu t’aperçois que devenir barman est la meilleure décision que tu aies prise
Dans quel autre boulot peut-on se lever tard, plaisanter et flirter avec les clients, entendre les derniers tubes à la mode et boire (un peu) pendant le service ? Si vous avez déjà passé des journées entières derrière un bureau, ou travaillé sous une pluie battante ou une chaleur écrasante, vous trouverez toujours du bien à dire du travail de barman.

En étant barman, vous vous ferez de très bons amis, vous développerez des compétences précieuses, vous pourrez profiter de votre temps libre (que ce soit un jour de congé à la plage ou une soirée dans un club), votre vie sociale et votre vie professionnelle ne formeront plus qu’une, vous aurez toujours une histoire marrante à raconter et vous retrouver avec un numéro de téléphone gribouillé sur une serviette ne vous sera plus étranger. Que demander de plus ?

Devenir bartender est un moyen fantastique de se faire des amis, de renforcer sa confiance en soi, de gagner pas mal d’argent et d’avoir des souvenirs impérissables. Si vous lisez ceci et que vous n’êtes pas déjà barman, vous vous apercevez peut-être que c’est une carrière faite pour vous.